Installation de OMEMO pour Gajim sur Fedora

Petit rappel

Qu'est ce que Gajim ?

Gajim est un logiciel libre client de messagerie instantanée pour le réseau standard ouvert Jabber (XMPP). Gajim utilise la bibliothèque (d'interface graphique) GTK+. Il fonctionne sous UNIX, GNU/Linux, GNU/hurd, BSD et Microsoft Windows. Le but du projet Gajim est de fournir un client XMPP complet et facile à utiliser aux utilisateurs de GTK+. Gajim ne requiert pas l'environnement GNOME pour fonctionner, bien qu'il soit particulièrement bien intégré dans ce dernier. ...Gajim est acronyme de Gajim is A Jabber Instant Messenger ou bien Gtk Absolute Jabber Instant Messenger.

(source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gajim)

Qu'est-ce qu'OMEMO ?

OMEMO est une extension XMPP de chiffrement de bout en bout pour le multi-client développé par Andreas Straub.

(source : https://fr.wikipedia.org/wiki/OMEMO_(XMPP))

La page officiel : https://conversations.im/omemo/

Installation de Gajim sous Fedora :

Pour installer Gajim, rien de plus simple, sous Bash, saisir :

sudo dnf install gajim

Pour activer OMEMO dans Gajim, il faut d'abord installer la bibliothèque python-axolotl. Et comme il n'existe pas de paquet RPM tout fait, nous allons l'installer manuellement.

Pour cela, il faut préalablement installer les dépendances suivantes :

sudo dnf install python-devel gcc automake python-pip python redhat-rpm-config

Vérifiez que le paquet python-cryptography est déjà installé sur votre système :

sudo dnf install python-cryptography

Une fois que cela est terminée, on lance la commande suivante qui va installer les paquets python python-axolotl, python-axolotl-curve25519 et protobuf-python :

sudo pip install python-axolotl

Pour générer des QrCodes de vérification, vous aurez besoin d'installer aussi le paquet python-qrcode :

sudo dnf install python-qrcode

Et voilà Gajim est prêt à prendre en charge le protocole OMEMO.

Redémarrez Gajim (si besoin), puis allez activer le plugin OMEMO via le menu Edition > Plugins.

Vous êtes prêt à chatter de manière sécurisée.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://mathdatech.fr/?trackback/236

Fil des commentaires de ce billet