Accéder au DiskSation via Samba par la ligne de commande

Nous allons utiliser le pilote cifs pour monter les répertoires réseau Samba du DiskStation.

Montage à la demande

Pour monter un répertoire réseau quand il y en a besoin, nous allons utiliser la commande mount.

Pour cela, ouvrez une console et connecter vous en tant que root avec la commande su -.

Dans un premier temps, nous devons créer le répertoire de montage /media/smb_DIVERS. A l'invite de commande #, taper mkdir /media/smb_DIVERS.

Ensuite nous allons monter la partition distante. Pour cela, taper la commande suivante :
mount -t cifs //192.168.1.13/DIVERS /media/smb_DIVERS -o username=admin,password=passadmin

Sur votre bureau, l'icône d'un nouveau disque apparait linux_icone_samba_divers. Le répertoire smb_DIVERS est monté.

Une petite explication sur le commande mount -t <type> </chemin/vers/repertoire/reseau/a/monter> </repertoire/de/montage> (voir man mount):

  • -t <type> : permet de définir le type de système de fichier à utiliser dans notre cas cifs
  • </chemin/vers/repertoire/reseau/a/monter> : définit le chemin du répertoire à monter dans notre cas //192.168.1.13/DIVERS
  • </repertoire/de/montage> : définit le chemin du répertoire du point de montage dans notre cas /media/smb_DIVERS

La commande mount -t cifs utilise la commande mount.cifs pour monter le système de fichier cifs (voir man mount.cifs).

Cette commande requiert une authentification au serveur NAS pour accéder au répertoire réseau d'où l'option : -o username=admin,password=passadmin (ou bien -o user=admin%passadmin).

Pour démonter le répertoire monté /media/smb_DIVERS, utilisez la commande : umount /media/smb_DIVERS.

Montage automatique au démarrage

Pour monter automatiquement au démarrage du système un répertoire réseau, nous allons modifier le fichier fstab (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Fstab).

Pour cela, ouvrez une console et connecter vous en tant que root avec la commande su -.

Dans un premier temps, nous allons éditer le fichier /etc/fstab avec la commande gedit /etc/fstab.

Ajoutez à la fin du fichier la ligne suivante : //192.168.1.13/DIVERS /media/smb_DIVERS cifs username=admin,password=passadmin,noauto,soft 0 0

Petites explications sur les options :

  • noauto : permet de ne déclencher le montage que si on sait que la machine distante est allumée
  • soft : qui permet aux logiciels qui accèdent au répertoire partagé de ne pas “planter” si l'accès est impossible, mais seulement de renvoyer une erreur
  • iocharset : qui permet de définir le charset à utiliser : =utf8 ou =iso8859-1 ou encore =iso8859-15 (le dernier, c'est pour avoir l'Euro) selon votre configuration
  • uid : permet de définir le propriétaire du point de montage, par exemple uid=mathdabomb ou uid =101
  • gid : permet de définir le groupe du point de montage, par exemple gid=user ou gid=400
  • file_mode : permet de définir les droits d'accès aux fichiers,
  • dir_mode : permet de définir les droits d'accès aux répertoires

Pour alléger la ligne et protéger les informations relatif à l'identification, nous pouvons mettre ces informations dans un fichier, pour laquelle la ligne devient : //192.168.1.13/DIVERS /media/DiskStation/DIVERS cifs credentials=/etc/cifs.credentials,noauto,soft 0 0

Le contenu de /etc/cifs.credentials est de la forme :

  username=admin
password=passadmin
domain=MATHIEUL (optionnel)

Il peut évidemment être différent pour chaque montage. Pensez à le protéger (chmod 600 /etc/cifs.credentials)

Pour en savoir plus :

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://mathdatech.fr/?trackback/13

Haut de page