mardi 24 janvier 2017

Tweet : Mon Onion est arrivé

tweet240120171916_onion.png

Pour en savoir plus :

mercredi 28 décembre 2016

Tweet : LittleArm, un mini bras robotisé

tweet281220161247_littlearm.png

Lien : http://www.littlearmrobot.com

mardi 20 décembre 2016

Tweet : VoCore2 Ultimate

tweet201220161300_vocore.png

Pour en savoir plus :

mardi 13 septembre 2016

Tweet : OpenMV

tweet130920160539_openmv.png

Lien : https://openmv.io

lundi 15 février 2016

Tweet : #petduino

tweet150220162201_petduino.png

Le lien : http://circuitbeard.co.uk

lundi 8 février 2016

Création d'une horloge temps-réel pour Rasberry Pi

Afin de transformer un Raspberry Pi 1 modèle B en serveur de stockage de données pour l'acquisition des données de ma future station météo, j'ai voulu ajouter un composant particulièrement important et utile pour tout système informatique : une horloge temps-réel, ou Real-Time Clock (aussi dénommé « RTC »). Une RTC permet à un système, et donc au Raspberry Pi, de toujours être à l’heure, de manière exacte et très précise, sans avoir besoin d’internet.

Un module RTC se compose principalement d'un module RTC, d’un oscillateur à quartz et d’une pile de sauvegarde, qui permettra au module RTC de rester alimenté quand notre Pi sera éteint (et donc de garder l’heure en mémoire). On utilise généralement une RTC dans tout système qui a besoin d’accomplir des tâches dans des timings bien précis (un ordinateur, par exemple).

Je me suis principalement inspiré des 2 tutoriels de Adafruit :

Le but est de créer un module supplémentaire se connectant sur le Raspberry Pi en utilisant le bus I2C soit via le connecteur d'extension principale P1 ou via le connecteur P5. Afin de conserver libre le connecteur P1 pour une utilisation future (un écran LCD, par exemple), j'ai décidé d'utiliser le connecter P5. Sur ce dernier, les broches du connecteur sont : raspi_P5pinout.png

Les principaux composants sont donc :

  • un CI RTC MAXIM DS1307 (fiche technique) dialoguant en série (I2C) et alimenté en 5V
  • un quartz de 32.768kHz
  • un support de pile bouton CR2032 de 3V
  • une plaque d'essai perforée double couche
  • un condensateur de filtrage en céramique de 0.1µF
  • 2 résistances de 2.2kOhm

Le schéma de principe électronique de ce module est : rtcpi_schema.png

La vue du dessin et la vue de dessus de la platine : RTCpi1.jpg

La vue de dessous de la platine : RTCpi2.jpg

La vue du module installé sur le Raspberry Pi : RTCpi3.jpg

Pour en savoir plus :

lundi 25 janvier 2016

Création d'une breadboard de programmation pour ESP-01

C'est quoi l'ESP-01?

L’ESP8266 est un microcontrôleur à cœur Tensilica L106 (RISC 32bit) produit par la société chinoise Espressif Systems intégrant un module Wifi. Initialement cette puce était un « simple » module Wifi permettant à un microcontrôleur équipé d’une liaison série, tel un Arduino, de disposer d’une connectivité Wifi. Mais depuis Octobre 2014, Espressif a publié un kit de développement (SDK) permettant de reprogrammer la puce supprimant ainsi la nécessité d’un microcontrôleur séparé ! On peut donc maintenant développer sur ce microcontrôleur autonome en C++ natif, en Arduino, en Lua, etc…

Le module “ESP-01” produit par la société AI-Thinker embarque un ESP8266 qui se présente sous la forme d'un circuit imprimé minuscule (1,4cm x 2,4cm) équipé d'un connecteur double 4 broches (au pas standard de 2,54mm) avec une antenne intégrée et une puce de mémoire flash.

Le connecteur est composé de :

  • deux broches pour l’alimentation en 3,3V (Vcc et Gnd)
  • deux broches pour la connexion série (Tx et Rx)
  • une broche RST (reset) pour réinitialiser la puce en le connectant à la masse
  • une broche CH_PD (chip power-down) qui doit être alimenté en 3,3V pour activer le Wifi
  • deux broches GPIO pour vos I/O (GPIO0 et GPIO2)

Le GPIO0 a un autre rôle : il peut servir également à entrer dans le mode programmation (dit "Flash mode"). Pour cela, il faut le connecter à la masse. Ainsi l’ESP8266 ne démarrera pas son programme mais entrera dans l'"UART download mode", c’est-à-dire qu’il écrira tout ce qu’il reçoit sur la liaison série dans sa mémoire. De ce fait, pour programmer la puce, il faut redémarrer l’ESP en "Flash mode" afin de pouvoir écrire un nouveau firmware.

Une carte de programmation

C’est pourquoi, pour faciliter les opérations, je me suis fabriqué une carte de programmation afin de simplifier chaque manipulation/programmation de l’ESP. Il s’agit d'une carte réalisée dans une plaque d'essai avec un connecteur sur lequel on branche l'ESP-01.

Cette carte dispose de :

  • 1 connecteur de 6 pins femelles pour y connecter l’interface FTDI/USB facilement (seul les broches Vcc/Gnd/Rx/Tx sont utilisées)
  • 1 module de régulation AMS1117 5V->3,3V disposé sur 2 connecteurs (Vin(5V)/GND et Vout(3,3V)Gnd) pour l'alimentation (non nécessaire si l'adaptateur FTDI est en 3,3V)
  • 1 connecteur de 3 pin femelles pour les GPIO0, GPIO2 et GPIO16 (RST)
  • 1 bouton poussoir RST (celui du haut) pour faire un reset de l’ESP sans avoir à débrancher l'interface FTDI ou l'alimentation
  • 1 bouton poussoir PROG (celui du bas) pour entrer dans le “Flash mode” afin de charger le nouveau firmware dans l'ESP

De plus, on y trouve aussi:

  • 1 condensateur de 10µF sur l'alimentation en 3,3V pour servir de condensateur de filtrage
  • 2 résistances de rappel de 10kOhm pour mettre les bornes CH_PD et RST à l'état haut

Voici le brouillon du schéma de la carte : IMG_20160125_205048.jpg

Voici le schéma définitif de la carte de programmation : breadboard_esp01.png

Le recto/verso de la carte : IMG_20160125_201440.jpg

La breadboard complète : IMG_20160125_201315.jpg

En savoir plus :

jeudi 19 novembre 2015

Tweet : 3D Music Effect

tweet191120152231_3dmusiceffects.png

Le lien vers la video : https://www.youtube.com/watch?v=yYPCe372meM

Le making of : https://www.youtube.com/watch?v=Vn39txtVIHc

via Hackaday

dimanche 22 février 2015

Installer l'IDE Arduino sur CentOS 7

Voici comment installer l'IDE Arduino sur CentOS 7

Prérequis

Vous avez besoin :

  1. d'une platine Arduino
  2. d'un cable USB
  3. de l'IDE Arduino (téléchargeable ici ==> http://arduino.cc/en/Main/Software)

Installation de l'IDE Arduino

Après avoir téléchargé le package Arduino 1.x.x en version 32 ou 64 bit, décompressez l'archive téléchargée. Ensuite, copiez le dossier arduino-1.x.x dans /usr/local/arduino ou /opt/arduino

sudo cp -R ~/Téléchargements/arduino-1.x.x /opt

Branchez votre platine Arduino au port USB de votre choix et lancez la commande dmesg | tail pour savoir sur quel port série, la communication se fera.

Par exemple, pour un Arduino Duemilanove, c'est le port ttyUSB0 Capture_arduino2009_dmesg.png

Par exemple, pour un Arduino Uno, c'est le port ttyACM0 Capture_arduinoUno_dmesg.png

Pour lancer l'IDE, tapez la commande /opt/ardiuno-1.x.x/arduino ou cliquez sur un raccourci. La fenêtre suivante s'ouvre : IDE Arduino 1.6.0

Comme vous pouvez le voir, la sélection du port série, sur lequel est relié la platine Ardiuno, est désactivé. En fonction de la version de la platine connectée, vous devrez choisir entre /dev/ttyUSBX ou /dev/ttyACMX.

Configuration

Voyons la configuration à modifier pour permettre l’accès en lecture/écriture sur le port série.

Ajouter les droits aux utilisateurs

Ajoutez les utilisateurs aux groupes uucp, dialout et lock avec la commande usermod -a -G uucp,lock,dialout nom_user ou via le gestionnaire d'utilisateurs (system-config-users).

Modifier le fichier de configuration du systemd-tmpfiles

Premièrement, copiez le fichier legacy.conf dans /etc/ avec la commande cp /usr/lib/tmpfiles.d/legacy.conf /etc/tmpfiles.d/.

Deuxièmement, modifiez le fichier copié nano /etc/tmpfiles.d/legacy.conf en changeant la ligne (dans mon cas, la ligne n°13) d /run/lock 0775 root root – par d /run/lock 0775 root lock –.

Modifier les permissions des répertoires lock

Modifiez les permissions de /run/lock et /var/lock avec respectivement les commandes suivantes : chmod o+rwx /run/lock et chmod o+rwx /var/lock

Lancement de l'IDE Arduino

Rebootez votre système pour que l'ensemble des paramètres soit pris en compte.

Branchez votre platine Arduino et relancez l'IDE Arduino. Vous devriez pouvoir modifier le port de communication. Capture_arduinoUno_port.png ou Capture_arduino2009_port.png

Ensuite, faites un test en téléversant le sketch Blink (Fichier>Exemples>01.Basics>Blink) dans la platine Arduino.

Pour en savoir plus :

jeudi 26 avril 2012

Oscilloscope de poche

Pour les électro-geeks, voici un petit module OEM à monter directement sur votre platine d'essai et qui fait office d'oscilloscope 2 voies, générateur de signaux et d'analyseur logique (8 voies).

Il existe 2 versions : XMEGA Xminilab (µcontrôleur ATXMEGA32A4 associé à un afficheur LCD OLED graphique 0,96") et XMEGA Xprotolab (µcontrôleur ATXMEGA32A4 associé à un afficheur LCD OLED graphique 2,42" d'une résolution de 128 x 64 pixels)

Il y en a pour à peine 50€, et cela peut suffire dans bien des cas.

pour plus d'info, voir le site du fabricant : http://www.gabotronics.com

samedi 15 octobre 2011

Arduino : lecture instructive

Voulant exploiter mon Arduino grâce à de la saine lecture, voici 2 livres que j'ai acheté :

Le livre à recommander :

''Arduino - Maîtrisez sa programmation et ses cartes d'interface (shields)'' de Christian Tavernier

Christian Tavernier est ingénieur conseil et professeur des universités associé en électronique, informatique et télécommunications. Il est aussi spécialiste reconnu des microprocesseurs et microcontrôleurs, ses nombreux ouvrages et articles font autorité depuis plus de vingt-cinq ans.

Son site web est à l'adresse suivante : http://www.tavernier-c.com

Le livre est très bien écrit, pédagogique et compréhensible par tous. Il commence par le début c'est-à-dire une présentation de Arduino et de son environnement de développement logiciel, pour parler ensuite des shields (cartes d'interface) et des montages électroniques qui peuvent être réalisé. Il y a des schémas clairs, des codes sources pour illustrer la partie logiciel et une explication à chaque fois.

Je recommande donc ce livre à tous les débutants comme aux personnes ayant déjà une petite expérience de l'électronique.

Le livre pour les vrais débutants :

Les 2 livres suivants sont équivalents, le premier livre est la traduction française du second : ''Démarrez avec Arduino: Principes de base et premiers montages'' de Massimo Banzi & Gérard Samblancat (Traduction)

''Getting Started With Arduino'' de Massimo Banzi

Massimo Banzi (http://www.massimobanzi.com/) est ingénieur en électronique et co-inventeur de Arduino.

Le livre est destiné au ultra débutant car c'est la base de chez base à connaitre sur Arduino et son environnement logiciel. Toutes les infos sont déjà disponible en ligne. Je ne vous le recommande pas.

vendredi 22 octobre 2010

Qu’est-ce que le projet Arduino ?

Voici des ressources glanées sur le web que je vous ai répertorié dans ce billet :

Qu’est ce que Arduino ?

Arduino est un projet électronique open source de prototypage basé sur une plateforme flexible, autant du coté matériel (cc by-sa) que logiciel (GPL). Il est principalement destiné aux artistes, designers, amateurs, et tous ceux qui s’intéresse à la création d’objets et d’environnements interactifs.

Ressources

Sites internet :

Sites d'achats :

Documentations et tutoriels :

Livres et ebooks :

lundi 31 mai 2010

Réception de mon Arduino

Aujourd'hui réception de mon Arduino Duemilanove et de divers composants, commandés sur Watterott electronic.

Qu'est-ce qu'Arduino?

Le système Arduino est un outil pour fabriquer de petits ordinateurs qui peuvent capter et contrôler davantage de choses du monde matériel que votre ordinateur de bureau. C'est une plateforme open-source d'électronique programmée qui est basée sur une simple carte à microcontrôleur (de la famille AVR), et un logiciel, véritable environnement de développement intégré, pour écrire, compiler et transférer le programme vers la carte à microcontrôleur.
Arduino peut être utilisé pour développer des objets interactifs, pouvant recevoir des entrées d'une grande variété d'interrupteurs ou de capteurs, et pouvant contrôler une grande variété de lumières, moteurs ou toutes autres sorties matérielles. Les projets Arduino peuvent être autonomes, ou bien ils peuvent communiquer avec des logiciels tournant sur votre ordinateur (tels que Flash, Processing ou MaxMSP). Les cartes électroniques peuvent être fabriquées manuellement ou bien être achetées pré-assemblées; le logiciel de développement open-source peut être téléchargé gratuitement.
(source : Introduction au système Arduino)

Kit pour débutant

Pour commencer votre initiation, je vous recommande d'acheter un Arduino Beginner Set. C'est un kit qui comprends :

  • 1 Arduino Duemilanove

  • 1 Extended Workshop Set qui contient : 1 plaque d'essai (ou BreadBoard), 1 cable USB, des capteurs (bouton poussoir, thermistance, ...), des actionneurs (buzzer, LED, ...), des composants électroniques (résistances, ...) et des fils ou cable électrique (ou "wires")

  • le livre Getting Started with Arduino écrit par Massimo Banzi

  • 1 alimentation 9V

Vous pouvez aussi acheter le Electronic brick de SeeedStudio qui est kit comprenant plein de composants et capteurs pré-monté et pré-cablé.

Où acheter

Voici quelques enseignes ou magasins en lignes qui permettent d'acheter :

En Europe

A l'étranger

  • SparkFun Electronics, la référence outre atlantique car il développe aussi des modules et les bibliothèques logiciel s'y rapportant, des tutos, ...
  • Adafruit Industries, une autre référence en matière de hacking
  • SeeedStudio, un constructeur de solution électronique
  • RobotShop, la Première source Mondiale pour la Technologie Robotique Domestique et Professionnelle.
  • Cooking Hacks

Pour en savoir plus :

Propulsé par Dotclear

Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont publiés selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Licence Creative Commons I love Free Software!