Au USA, suite à la récente décision de la FCC de remettre en question la Neutralité du Net (article du Monde), par le nouveau directeur du régulateur des télécoms nommé par Donald Trump, le 12 juillet 2017 est l'occasion de rappeler à tous que si ce principe de Neutralité du Net est remis en cause, nous pourrions nous retrouver avec non pas un Internet, mais des Internet à plusieurs vitesses, en fonction de la rémunération des diffuseurs de contenus ou des prestataires de transport.

tweet120720170741_netneutrality.png

Le lien vers Join the Battle for Net Neutrality